Episode spécial #4 : Cycles Itinérances – part 1/2

0h34 –

Mon été 2022 a été gravé sous le signe du cycle. Des rencontres cyclo-féministes à la bike war, de ciné cyclo en festivals qui partent à la dérive j’ai aussi fait un saut aux Concours de Machines qui avait lieu cette année à Roubaix où j’ai retrouvé François Coponet des Cycles Itinérance. Il est bien connu pour être l’ancien cadreur de Rando Cycles, boutique émérite situé dans le 12eme arrondissement de Paris.

À la fin du Concours donc, je grimpe dans le camping car de François et Trudie. Nos 3 bicyclettes accrochées au porte vélo, direction Mousson à 400 km un peu plus à l’est.

Pas loin d’être bordé le soir après avoir été nourri à la teurgoule (une spécialité normande qui ressemble vaguement à du riz au lait), je n’ai pas de doute qu’ ils ont pas mal pratiqué l’accueil des cyclo-touristes de passage…

Le matin en sirotant son bol de chocolat chaud François m’explique qu’il aime les épreuves, les concours et son émulation mais pas vraiment la compétition, ok pour la nouveauté et les changement mais pas la course à l’armement.

Source intarissable d’anecdote, d’histoire et d’enseignement; j’ai passé 3 jours dans son atelier à l’observer braser. C’est partit pour un cours d’histoire du vélo et l’éloge des haubans à plaquette rétro. Clairement François il a loupé une vocation: s’il est bon cadreur il est aussi excellent professeur. Affairé à me montrer des moyeux maxi-car et me donner des conseils avisée pour débloquer les tiges de selle coincé dans le cadre; franchement j’ai eu du mal à m’en aller!

Cette épisode est coupé en 2 parce que j’avais envie de tout garder et que même en coupant large ça faisait une heure.

Mais promis vous allez aimer.

Références :

Lefol

Singer, Dejouannet , Routens, Herse, Barra (Barralumin), Louis Moire (Goeland), Follis … A (re)découvrir sur la super encycloduvelo

Concours de machines

Cattin

Berthoud

Pierre Perrin

Vagabonde

La Fraise

Edelbikes

Atelier Pariah

Brevet

Menhir

Tubes : Reynolds, Colombus, Dedacciai

Fahrradmanufaktur, Genesis,  Surly

Musique :

Dans l’intro + interlude : Andriy MashtalirChanges

Générique de fin : Le Collectif À Bernard featuring Driss ! https://lesiteinternetabernard.com/

© Camille V.